S7300101

Oui je sais ca fait peur ! Pourtant il n’est pas question d’armes à feu dans ce message. Les pistolets c’est un compromis entre la saveur de la brioche et la légèreté du pain. Idéal pour des gouters ou des petits déjeuners savoureux et légers. Et s’ils sont un peu légers à votre goût rien ne vous empêche de les alourdir d’une cuillère de nutella ou de votre confiture préférée.

On les trouve en boulangerie essentiellement dans l’est de la France et en Belgique (en tout cas pas à Nice, j’ai pourtant cherché !). J’en mangeai souvent quand nous allions à Metz voir de la famille. Quelques boulangeries en font encore là-bas. Et je suis tombée sur cette recette en feuilletant le livre du professeur Raymond Calvel « Le goût du pain ». Ma mère qui aime ça autant que moi a eu l’air très emballée, je me suis donc lancée. Et au second essai, après avoir modifié un peu les proportions je suis arrivée à ce que je voulais, les mêmes que dans mon enfance. Je ne peux m’empêcher de goûter lorsqu’ils sortent du four (pour être sûre, vous comprenez ?).

S7300099

  • 1 kg de farine type 55
  • 60 cl de lait
  • 20 g de sel
  • 25 g de levure
  • 20 g de lait en poudre
  • 100 g de beurre fondu
  • 35 g de sucre

S7300109

Mélanger tous les ingrédients et pétrir comme une pâte à pain environ 15 minutes. Personnellement je le fait à la main parce que depuis toujours j’aime avoir les mains dans la pâte mais je pense qu’à la machine à pain ça marche très bien. Laisser reposer la pâte sous un linge pendant 1h30. La diviser  en boules de 120g chacune et les laisser reposer 35 minutes. Les mettre en forme en aplatissant le milieu avec un rouleau fin (le manche de mon fouet a fait l’affaire) pour les diviser en deux sans les couper. Les laisser reposer encore 35 minutes sur l’envers (le coté qui était contre le plan de travail lorsque vous les avez façonnés sur le dessus). Les remettre à l’endroit sur une plaque couverte de papier sulfurisé. Enfourner à 220° pour 12 à 15 minutes.

S7300096S7300097S7300098